Arthrose : les solutions naturelles

Publié par drschmitz le

Qu’est-ce que l’arthrose ?

Atteinte chronique des articulations due à la destruction lente du cartilage et une altération de l’os qui est juste en dessous et de la synoviale, la muqueuse qui recouvre les articulations. Les principaux facteurs de risque sont l’âge, les traumatismes, le surmenage de certaines articulations ou l’obésité (pour le genou). La présence de bactéries ou de virus qui favorisent les douleurs ostéo-articulaires puis l’arthrose, les sujets anxieux qui représentent plus d’arthrose que les autres.

Lors de la dégénérescence, l’activité protéolytique (destruction des protéines) prend le pas sur l’activité anti-protéolytique avec comme conséquence un épuisement des chondrocytes (cellules actives du cartilage) et une diminution de leur nombre. L’épaisseur du cartilage diminue et les cellules osseuses ainsi que des fragments de cartilage vont entraîner des poussées inflammatoires se traduisant par une élévation locale de température, une hypersécrétion de liquide et un gonflement de l’articulation. S’adjoint à ces phénomènes une prolifération osseuse sous le cartilage entraînant les déformations (ostéophytes, les fameux « becs de perroquet ») ou des géodes osseuses.

C’est la pathologie articulaire la plus fréquente qui augmente avec l’âge. Elle touche un Français sur trois à l’âge moyen de la vie, quatre sur cinq après 65 ans. Il s’agit d’une douleur peu importante le matin, qui augmente dans la journée et est maximale le soir; elle entraîne une limitation des mouvements. Ce n’est pas une contre-indication à l’activité physique. Elle entretient un meilleur état physiologique et fait progressivement disparaître les douleurs.

La douleur aggravée par l’exercice est le symptôme le plus précoce.

L’arthrose peut se manifester sur un mode mineur ou au contraire entraîner une gêne très importante avec des douleurs au dérouillage et aux changements de position. Elle est habituellement améliorée par le repos et ne tiraille pas la nuit.

Examens

La radiographie retrouve les signes qui orientent le diagnostic : diminution de l’épaisseur de l’articulation (pincement articulaire), excroissances (ostéophytes), géodes osseuses (pertes de substance), aspect plus dense de l’os situé juste en dessous du cartilage (ostéosclérose).

Evolution et complications de l’arthrose

L’évolution est plus ou moins rapide, mais inéluctable, vers une gêne de plus en plus importante des mouvements au niveau des articulations touchées. Elle est émaillée de poussées qui surviennent plus volontiers à l’automne et au printemps et qui se manifestent par un gonflement parfois très douloureux. Le surpoids est un facteur de risque par les contraintes mécaniques qu’il impose à la hanche et aux genoux, ce qui est vrai également pour un excès d’activité physique et les traumatismes…

Arthrose : prévention et éducation

La perte de poids est essentielle lorsque les articulations de la hanche et du genou sont touchées. D’une manière générale, il est recommandé d’éviter les activités qui entraînent des sollicitations répétitives et contraignantes sur les articulations.

Traitement naturel de l’arthrose

A. Préventif

  • Pour désintoxiquer l’organisme et les articulations :

Aroma Nutrient n°1 : 2 fois 2 gélules pendant 3 semaines (à répéter)

Pour enrayer l’inflammation, assurer la perméabilité des membranes cellulaires et diminuer la synthèse des prostaglandines II, responsables de la douleur :

  • Oméga 3 (Périlla) – 2 gélules aux 2 repas – 2 mois

Pour neutraliser les radicaux libres qui attaquent les membranes :

  • Acérola : 4 cp par jour
  • Sélénium : 2 gélules par jour
  • Calciumvitamine D3 (fixe le calcium) : 2 gélules
  • Magnésium marin + vitamines B6 : 2 gélules

B. Curatif :

Ajouter à cette thérapie

  • Aroma Nutrient n°3-02 (arthrose)

2 gélules aux 2 repas – 3 semaines par mois

  • Cartilan (glucosamine, pectine de pomme, chitine de carapace de crustacé (crabe), algues marines). C’est le seul remède efficace qui répare le cartilage.

3 fois 2 gélules. A prendre espacé de 2 heures des autres remèdes, durant 3 mois.

  • Silice organique :

1 c. à soupe – 2 fois par jour – 7 jours

2 c. à soupe – 2 fois par jour – 7 jours

  • Aromaderm n°8 :

En massage 2 à 3 fois /jour sur articulation douloureuse.

Tous ces produits sont disponibles au Laboratoire Aromalia.

Gemmothérapie (en pharmacie) :

Le matin : 50 gouttes + eau : Ribes nigrum (cassis) Bg Mac Glyc 1D – 1 flacon de 250 ml

Le midi : 50 gouttes + eau : Rubus fructicosus (ronce) Bg Mac Glyc 1D – 1 flacon de 250 ml

Le soir : 50 gouttes + eau : Pinus montana Bg Mac Glyc 1D – 1 flacon de 250 ml

Homéopathie

L’installation lente et progressive des douleurs et de l’impotence ainsi que leur aggravation à l’humidité témoignent d’un terrain qui sera traité par des médicaments du mode réactionnel sycotique *.

. Si les douleurs sont améliorées par le repos et l’immobilité, la compression, et aggravées par le mouvement, les secousses: Bryonia 9 CH, 5 granules 1 ou 2 fois par jour.

. Si les douleurs sont aggravées par le repos et l’humidité et améliorées par le mouvement lent et la chaleur: Rhus toxicodendron 9 CH et Radium bromatum 9 CH, 5 granules 1 ou 2 fois par jour.

Si l’homéopathie peut apporter, seule, des résultats très rapides dans de nombreuses pathologies douloureuses aiguës, elle doit souvent, en chronique, être associée à d’autres thérapeutiques:

  • l’ostéopathie d’abord, la kinésithérapie (en particulier par la méthode Mézière),
  • l’acupuncture et la mésothérapie qui apportent une aide précieuse sur le plan de la douleur.

Huiles Essentielles contre l’arthrose

Voie cutanée

H.E. Satureja montana                       1 ml

H.E. Thymus Satureoïdes                  2 ml

H.E. Gaultheria procumbens              2 ml

H.E. Thymus CT thujanol                  1 ml

H.E. Lavandula super acétate            4 ml

H.E. Eucalyptus CT cryptone              1 ml

Gel neutre ou huile végétale qsp    100 ml

3 à 4 applications locales par jour pendant 2 à 3 semaines.

Oligo-éléments

Granions de cuivre, de soufre, de potassium en alternance.

Les Plantes au service des douleurs articulaires

Harpagophytum, Erigeum, Reine des Prés

Lire mon livre : « Au Diable arthrose et arthrite ! », Editions Sully


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *