Les médicaments anti-ulcéreux et du reflux gastro-œsophagien

 

L’ulcère gastro-duodénal et le reflux gastro-œsophagien touchent respectivement 10 et 20 % de la population française. 

Ce n’est donc pas une surprise de constater que le Mopral® occupe la première place au niveau du chiffre d’affaire réalisé en France par un médicament (316,7 millions d’euros en 2003). 

Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) sont un groupe de médicaments dont l'action principale est une réduction prononcée et de longue durée de la production d'acidité gastrique. 

Ils sont vendus soit sous le nom générique (Omeprazole) soit sous leur nom de spécialités 

(Eupantol®, Inexium®, Inipomp®, Lanzor®, Mopral®, Ogast®, Pariet®, Zoltum®)


Effets secondaires des IPP

1. Troubles gastro-intestinaux : diarrhée, constipation, flatulence (éventuellement accompagnée de douleurs abdominales), nausées et vomissements.

2. Troubles cutanés : prurit, exanthème, alopécie, érythème multiforme ou photosensibilité et tendance accrue à transpirer.

3. Troubles du système nerveux : étourdissement, somnolence, insomnie, vertiges et maux de tête.

4. Troubles oculaires : vue floue, capacité réduite à voir avec précision ou rétrécissement du champ de vision.

5. Troubles de l'oreille : dysfonctionnement de l'audition (par ex. bourdonnement d'oreilles). 

6. Troubles du goût.


Efficacité des IPP

Tous ces médicaments suppriment quasiment toute la production d’acide par l’estomac. De ce fait, les reflux acides et les douleurs disparaissent en 48 heures et l’ulcère cicatrise en 3 à 4 semaines. Malheureusement, les rechutes sont extrêmement fréquentes dès l’arrêt du traitement ce qui oblige de prolonger la prise du médicament à long terme. Or supprimer la sécrétion acide de l’estomac trop longtemps semble favoriser la croissance de certaines bactéries qui produiraient des substances cancérigènes.

L’alternative naturelle

J’utilise avec succès pour traiter les différentes pathologies gastriques le Phytogast, une formule issue de la pharmacopée traditionnelle chinoise, utilisée en Asie depuis 12 ans et prescrite dans plus de 1500 hôpitaux. 

Hormis le fait que ce traitement soit entièrement naturel et donc sans effets secondaires, il est très efficace, il agit rapidement et a fait l’objet de nombreuses études cliniques. Une de celles-ci a par exemple démontré que le Phytogast guérissait complètement 95 % des ulcères en 4 semaines avec un taux de récidives de 11% alors qu’il est presque de 80% avec les médicaments classiques. 

Modes d’utilisation du Phytogast :

Ulcères de l’estomac ou du duodénum – Hélicobacter pylori

Prendre 2 comprimés 3 fois par jour 20 minutes avant les repas pendant 1 mois.

Entretien du résultat à raison de 1 comprimé 3 fois par jour pendant 3 mois.


Reflux gastro-oesophagien – oesophagite

Prendre 2 comprimés 3 fois par jour 20 minutes avant les repas pendant 2 mois.

Entretien du résultat à raison de 1 comprimé 3 fois par jour pendant 3 mois.


Les médicaments anti-ulcéreux et du reflux gastro-œsophagien
drschmitz 2 November, 2021
Archive