Les vitamines K2 et D3 sont les piliers de la médecine naturelle anti-âge

On a énormément parlé de la vitamine D ces derniers mois. Ces dernières découvertes nous concernent tous sachant la carence en vitamine D est très fréquente chez les habitants de l’hémisphère Nord et chez les personnes âgées car à partir de 35  ans la capacité de la peau à produire de la Vitamine D lors de l’exposition au soleil diminue. 

Les incroyables propriétés de la vitamine D

Les recherches effectuées ces dernières années ont considérablement modifié nos connaissances sur la vitamine D. Elle ne peut plus être considérée comme uniquement nécessaire à la prévention de l’ostéoporose et des fractures du col de l’humérus du sujet âgé. 

Cependant, les bienfaits de la vitamine D vont bien au-delà de la santé de notre squelette osseux. Des études cliniques et épidémiologiques tout à fait passionnantes confirment l’existence d’effets extra-osseux très originaux, parfois inattendus.


La vitamine D réduit la mortalité

Plusieurs études ont montré qu’une carence en vitamine D augmente la mortalité due au cancer, aux maladies cardio-vasculaires et au diabète de type II, soit les pathologies à l’origine d’environ 70 % des décès des pays civilisés. 


La vitamine D et le système immunitaire

Plusieurs études ont prouvé que la vitamine D joue un rôle immunitaire et protège l’organisme contre les infections. C’est pourquoi les gens qui sont déficients en vitamine D souffriront plus fréquemment de rhume et de la grippe, en hiver.

 

La vitamine D et le cancer

Plusieurs chercheurs affirment qu’en plus de contribuer à prévenir plusieurs formes de cancers, la vitamine D pourrait aider aussi les personnes déjà atteintes en ralentissant la progression de la maladie. 


La vitamine D et le cœur

Une carence en vitamine D, même modérée, pourrait représenter un risque accru de souffrir de troubles cardiovasculaires. Les personnes en manque de vitamine D présentent deux fois plus de risque de développer un infarctus, une insuffisance cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, comparativement à celles dont les taux de vitamine D sont élevés. 


La vitamine D et la mémoire

Plusieurs études indiquent que les hommes qui ont les taux les plus bas de vitamine D sont aussi ceux dont les capacités intellectuelles s’amenuisent le plus en vieillissant. Une équipe de chercheurs de l’université de Los Angeles ont découvert que la vitamine D et la curcumine, un élément chimique se trouvant dans le curcuma, pourraient se révéler utiles pour prévenir et traiter la maladie d’Alzheimer. 


La vitamine K2 : des os solides et des vaisseaux sanguins propres

Physiologiquement les dépôts de calcium ne se produisent que dans deux endroits : les os et les dents. Malheureusement, avec l’âge des dépôts anormaux de calcium se fixent au niveau de certains tissus comme la paroi interne de nos artères, c’est le phénomène d’artériosclérose (durcissement des artères). En vieillissant, nous perdons notre capacité à réguler la balance calcique qui se fait même dans le mauvais sens puisque le calcium quitte les os (ostéoporose) pour se fixer dans les artères (artériosclérose). La vitamine K2 aide à réguler la balance calcique en gardant le calcium dans les os plutôt que dans les artères. Mieux encore, les dernières recherches indiquent que la vitamine K2 permet même d’inverser le phénomène de calcification artérielle ce qui en fait le seul traitement actuellement connu de l’artériosclérose. 


La Vitamine D3 et la vitamine K2 sous forme liposomée

Ces deux vitamines existent maintenant sous forme liposomée ce qui a pour effet de considérablement augmenter l’absorption intestinale de ces deux nutriments.

Les liposomes sont des vésicules formées d’une bicouche phospholipidique ayant, au centre, un compartiment aqueux. 

La technologie d’encapsulation liposomale permet de protéger le produit encapsulé contre les attaques acides de l’estomac et permet de délivrer le produit directement dans le sang, où il pourra ensuite être véhiculé intact jusqu’aux cellules.

Le secret est dans le fait que le produit est protégé par la microsphère liposomiale, et n’en sort que quand la sphère entre en contact avec la surface d’une cellule. Le produit est alors transféré directement dans la cellule, à travers la membrane extérieure, et est donc encore intact lors de sa livraison directement au cœur de la cellule !


Mode d’administration et dosage

Le K2D3 Liposomé se prend en une dose de six gouttes par jour dans un peu d’eau (0,30 ml) ce qui représente 3,00 mg de cholécalciférol (vitamine D3) et 1,50 mg de ménaquinone (vitamine K2)

Les vitamines K2 et D3 sont les piliers de la médecine naturelle anti-âge
Dr. Schmitz 30 June, 2021
Archive